Osez être personne source !

Écrit par Laurent Claret

15/04/2022

Source, Personne source et Principes source.

Un regard inspirant et libérateur sur le management et la vie grâce aux « principes source » de Peter Koenig.

En guise d’introduction …

« Mon propre appel dans ce contexte m’a poussé comme jeune homme à entamer des recherches et à développer à partir de rien ce que j’appelle mon « travail sur l’argent » (« moneywork ») qui fut au départ un système destiné à comprendre et à harmoniser notre relation individuelle à l’argent et qui s’est développé depuis lors en une manière d’accélérer le développement personnel en général. Beaucoup plus tard et presque par surprise, je suis tombé sur une voie parallèle qui est devenue tout aussi importante pour moi, que j’ai appelée le « travail sur la source » (« sourcework »). Si le « moneywork » favorise la connexion toujours plus fréquente et forte à sa propre source intérieure, le « sourcework » déclenchera, je l’espère, une accélération similaire dans la réalisation de bons projets et initiatives dans le monde extérieur, grâce au nombre sans cesse croissant de personnes sources de plus en plus éclairées. »

Peter Koenig

J’ai aimé l’ouvrage de Stefan Merckelbach « Un petit livre rouge sur la source. » publié aux éditions Aquilae en 2020, alors j’en partage quelques extraits avec vous.

Je fais l’hypothèse que ces passages vous inspireront et – pourquoi pas – vous donneront l’envie de lire ce « grand » petit livre de dans son intégralité.

« Ce qui compte n’est pas ce que font les leaders, ni comment ils le font, mais bien leur état intérieur, l’espace intérieur à partir duquel ils opèrent, la source de leurs actions. »

Otto Scharmer – Théorie U

En guise de développement …

Source, Personne source et Principes source, de quoi s’agit-il ?

> Source :

La Source est une énergie créatrice, qui a besoin de trouver un être humain pour s’incarner dans la matière.

> Personne source :

Une personne source est une personne qui reçoit une idée, une vision, prend des initiatives et des risques pour la réaliser (entrepreneur), détermine les prochains pas de développement de l’idée (guide) et veille au respect des valeurs et de la vision qu’elle lui reconnaît (gardien).

Une personne source a trois rôles principaux : Entrepreneur, Guide et Gardien.
  • Elle reçoit des intuitions (idées, vision) et s’investit dans leur réalisation en prenant des initiatives et des risques. C’est son rôle d’Entrepreneur.
  • Elle inscrit son initiative dans un futur en clarifiant, tout au long de son évolution, les prochains pas qui sont à faire pour la développer et elle communique chaque fois cette clarté aux autres. C’est son rôle de Guide.
  • Elle veille à ce que le cadre de l’initiative, exprimé par des valeurs et une vision, soit respecté. C’est son rôle de Gardien.

La pyramide de l’efficience peut guider une personne source dans son triple rôle d’entrepreneur, de gardien et de guide.

Une personne source est une personne qui est « à la source » de quelque chose, qui a pris une initiative. Pour être personne source, il n’est pas nécessaire d’avoir eu soi-même l’idée de l’initiative, elle peut aussi venir de quelqu’un d’autre. Il existe des gens très créatifs qui ont à peu près une nouvelle idée à la minute, cela ne fait pas automatiquement d’eux des sources, à moins qu’ils ne prennent l’initiative de démarrer la réalisation de leur idée. S’ils ne la mettent pas en œuvre eux-mêmes, ils peuvent inspirer quelqu’un d’autre qui, en reprenant l’idée à son compte, s’active à la mettre en œuvre. Nous disons alors que cette dernière personne – et non pas celle qui était à l’origine de l’idée – en est la personne source.

La personne source est la personne qui prend une initiative sur la base d’une idée. L’être humain ne crée rien sans capter, s’approprier et prendre la responsabilité de cette énergie, qui n’est autre que la raison d’être évolutionnaire d’une entreprise ou d’un projet … ce qui donne à cette personne source des « super-pouvoirs ».

Le terme « source » peut être entendu en deux sens différents :

  • Pris du côté du sujet, « source » est synonyme de « personne source », la personne qui prend l’initiative. Le mot source exprime notamment le rôle que cette personne joue par rapport à son initiative, c’est en ce sens que Peter Koenig utilise ce terme.
  • Pris du côté de l’objet, « source » peut aussi désigner l’essence de ce dont cette personne est personne source, c’est à dire la vision et les valeurs qui constituent le cœur intime de son initiative, peu importe qu’il s’agisse d’une fonction, d’une relation, d’une maison ou d’un projet. C’est la source de la personne source. Cette vision-là et ces valeurs-là sont transmises d’une personne source à une autre lors d’une succession du rôle de source, un peu à la manière d’un bâton d’estafette. Pour Peter Koenig, « accueillir sa source » veut précisément dire se mettre en contact avec cette source intérieure, s’y connecter et rester en relation avec elle lors de la mise en œuvre de l’initiative.

> Principes source :

Les principes sources désignent l’ensemble des phénomènes qui caractérisent aussi bien l’activité de la « personne source » en tant que sujet que la mise en œuvre de la « source » en tant qu’objet.

Comment exploiter ces principes source pour maximiser les chances de réussite de projets de transformation vers des modèles d’entreprise libérantes ?

Quel leadership développer en tant que personne source pour revenir en équivalence avec les autres parties prenantes ?

Le plus grand risque pour une entreprise est de ne plus prendre de risques. Il est vital, en tant que personne source, de se poser régulièrement la question : « Est-ce que je prends toujours assez de risques pour mon initiative ? »

Il est parfaitement normal que dans l’exercice de son rôle de guide la personne source doute, ne sache pas quel serait le prochain pas à faire ou hésite entre plusieurs options.

En tant que personne source, vous n’êtes jamais autant au travail, ni utile à votre projet, que lorsque vous vous occupez de votre rôle premier : celui de personne source en prenant du temps de source. Pour vous rappeler de prendre le temps de vous poser (pauser), vous pouvez nommer ces rendez-vous avec vous-même du « temps de source » et les planifier dans votre agenda.

Pour aller un peu plus loin … parlons de dynamique participative, de principes d’équivalence et de primauté.

> Dynamique participative.

La dynamique participative est un art qui a pour but de favoriser et de réaliser l’émergence de l’intelligence collective, la collaboration et la synergie au sein d’un collectif et entre ce collectif et son environnement, grâce au déploiement d’un ensemble d’outils et de méthodes. C’est l’art du « nous » qui cultive l’intégration des collaborateurs, favorise leur adhésion aux orientations, stimule l’innovation, accroît la souplesse et la pertinence des actions, rend le collectif agile, développe la synergie entre ses membres et renforce leur alignement sur la vision et les valeurs du projet. Chaque membre d’un collectif fonctionnant en dynamique participative s’y voit offrir la possibilité d’exprimer son point de vue sur ce qui est vital et de faire des propositions d’amélioration. C’est l’intelligence collective en acte. La dynamique participative pose aussi une certaine exigence en ce que, autant que le savoir-faire, elle cherche à cultiver le savoir être de chacun.

> Le principe d’équivalence et le principe de primauté.

Deux principes régissent le fonctionnement du collectif ayant adopté une dynamique participative : le principe d’équivalence et le principe de primauté. Ils manifestent singulièrement l’importance de la personne source pour promouvoir et garantir un management participatif et par là même prendre soin du collectif.

Le principe d’équivalence reconnaît à chaque acteur une égale valeur d’être et un même pouvoir d’influence dans les décisions vitales du collectif. Ce principe établit l’équivalence fondamentale de tous les êtres humains, qu’ils soient source spécifique, source globale ou pas encore consciemment source de quelque chose. Chacun a la possibilité de devenir source et force de proposition. La dynamique participative s’appuie sur ce principe d’équivalence pour organiser les séances décisionnelles en cercle, afin de symboliser l’équivalence de tous par l’équidistance de chacun par rapport au centre, où sont déposés les propositions sur lesquelles une décision est à prendre.

Le principe de primauté reconnaît à la source globale une place spéciale dans le collectif, du fait de son pouvoir et de son autorité sur le projet, de sa responsabilité particulière envers la vision et les valeurs. La source globale se porte garante des origines de l’identité et du développement du projet et donc aussi du collectif. Sa primauté consiste dans la reconnaissance de son rôle unique au service du projet par tous, y compris par lui-même, en dynamique participative. Cela ne lui permet pas de « faire la loi » de façon arbitraire et capricieuse, mais bien plutôt de faire bénéficier le collectif des lumières de ses intuitions, de montrer le cap de la vision du projet, de se lever pour faire respecter les valeurs et le cadre, de faire entendre sa voix douée d’autorité, aussi bien par ses encouragements qu’à travers ses objections et l’expression de sa clarté acquise à propos du prochain pas.

Les principes d’équivalence et de primauté se complètent mutuellement pour permettre au collectif de réaliser un juste équilibre entre les différentes responsabilités des sources globales et spécifiques. Enlevez le principe d’équivalence et vous retombez dans un collectif démotivant de style hiérarchique « à l’ancienne ». Enlevez le principe de primauté et votre collectif dépérit et ne parvient plus à prendre de décisions, ayant perdu la conscience du rôle essentiel de la source global, il n’est plus connecté à la clarté de la source et ne bénéficie plus de son travail d’entrepreneur, de guide et de gardien. La dynamique participative, qui donne une voix à chaque source dans le concert du collectif, se fonde sur l’exercice conjoint et simultané de ces deux principes, sans quoi l’art du « nous » resterait lettre morte.

> La transmission de la Source.

« Pour qu’une transmission de source se déroule bien, elle doit impérativement se faire de personne à personne et seulement lorsque trois conditions sont réunies. La liberté d’abord. La Source globale doit être libre de passer la Source à la personne de son choix. La nouvelle Source doit elle se sentir libre d’accepter ou non. De plus, la Source globale doit pouvoir choisir de transmettre quand elle le veut. Le deuxième critère est celui de la confiance. Celui qui transmet doit être convaincu que celui qui reçoit saura incarner la personne Source : entrepreneur, guide et gardien. Parallèlement, le « receveur » de la source doit avoir confiance en la personne qui transmet et dans son projet, mais aussi en sa propre capacité à se saisir de l’énergie de responsabilité de la source qui lui est transmise. Cet acte de transmission implique une prise de risque qui est le troisième critère. Il se caractérise par et comme un transfert de l’énergie de la responsabilité. Ici, la notion de responsabilité est complètement revisitée. Étymologiquement, le responsable est celui qui porte la réponse. Prendre sa responsabilité de Source, c’est s’ouvrir à capter et s’approprier cette énergie de la responsabilité. Prendre l’énergie de la responsabilité, c’est s’envelopper de cette « cape invisible de la responsabilité » qui fait que la personne ne lâche rien, donne le meilleur d’elle-même, prend des risques et les assume. Là où d’autres vont faire leur job, mais vont surfer, laisser filer les choses ou les laisser se vivre, et parfois vont être amenés à se protéger, se cacher, se justifier. »

Bernard Marie Chiquet

En guise de conclusion inachevée …

« C’est en allant vers la mer que le fleuve reste fidèle à sa source. »

Jean Jaurès
L’accueil de la source, son partage et sa transmission décrivent le mouvement même de la vie : accueillir, partager, transmettre.

Être source est une manière authentique de « veiller à soi », de s’assurer la joie d’une vie riche et pleine. En même temps, la personne source ne s’accomplit personnellement que lorsqu’elle ne ménage pas sa peine pour son initiative et qu’elle prend soin non seulement de son projet, mais aussi des individus et du collectif qui l’aident à le réaliser. « Donner » n’est alors plus un vain mot pour elle, il veut dire : répondre concrètement à son appel intérieur, aligner ses actes sur leur sens, se réaliser en partageant, comme une source d’eau qui déborde de ce dont elle est pleine. En fin de compte, une personne source n’est complètement source qu’en donnant. Or, donner, c’est aimer ! En devenant pleinement source, peu importe que ce soit d’une initiative insignifiante ou d’un projet gigantesque, j’entre dans une dynamique de réalisation et de don, d’abondance et d’abandon, qui est une manière puissante d’aimer. Voilà pourquoi, en tant que personne source, j’aime mon projet, j’aime ceux et celles qui m’y accompagnent et, en trouvant du sens et de l’accomplissement dans l’exercice plénier de mon rôle de source, je m’aime moi-même. En définitive, nous pouvons tranquillement conclure que les principes sources sont des principes d’amour.

Un tel voyage spirituel, chacun(e) est invité(e) à l’entreprendre, à son rythme, selon sa motivation et ses moyens.

J’aime cette vidéo de cet homme qui danse seul avant d’être rejoint dans son élan par d’autres personnes. De mon point de vue, elle illustre que le leadership commence par être leader de soi-même (ce qui veut dire en l’occurrence aller au bout de ses envies) pour pouvoir devenir leader des autres (avoir des followers).

Et vous, de quoi êtes vous à la source ? Qu’avez-vous envie de matérialiser comme projet dont vous seriez la source ?
Vos retours d’expériences, commentaires et questionnements sont les bienvenus dans l’onglet en bas de cet article.
Si vous souhaitez savoir comment je peux vous accompagner sur votre chemin de personne source, sentez-vous libre de me contacter. Nous échangerons sur vos intentions, vos difficultés et vos ambitions.
#OVPSource
#OVPPersonneSource
#OVPPrincipesSource
#OVPPeterKoenig
#OVPStefanMerckelbach
#OVPLeadership

Téléchargez mon pedigree

Laurent Claret

 

Ces articles peuvent aussi vous intéresser…

1 Commentaire

  1. Opaline

    Merci Laurent, d’où l’importance de transmettre la source quand on sent qu’on est plus capable de la faire déborder 🙂

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.