Osez le Dialogue Intérieur pour mieux être en relation avec vos sous-personnalités et mieux décider !

Écrit par Laurent Claret

21/03/2018

« Accueillir tous nos « je » »

Découvrir, écouter et prendre en compte nos sous-personnalités grâce à la pratique du Dialogue Intérieur.

En guise d’introduction …

« Fruit des recherches de deux praticiens californiens, Hal et Sidra Stone, le Dialogue Intérieur consiste à donner la parole à différentes parties de nous-même, en l’absence de jugement ou de contradiction. Il permet d’entendre leurs points de vue, de comprendre, sentir ou ressentir ce qu’elles veulent pour nous et de valoriser ce qu’elles peuvent nous apporter. L’objectif de cette pratique est de repérer ce qui se passe dans notre système interne et de nommer les parties à l’œuvre : QUI intervient dans mes stratégies dominantes ? QUI parle lorsque je fais des généralisations, des projections, des jugements, lorsque je me critique ou rumine ? La conscientisation de notre système interne permet de sortir du pilotage automatique. Elle nous incite à nous appuyer sur nos ressources, à mettre en place des stratégies de relation et d’action en cohérence avec nos buts. Placer un pilote dans l’avion, c’est placer aux commandes de notre vie un « Moi prenant conscience ». La pratique du Dialogue Intérieur renforce le sentiment de cohérence personnelle, avec de précieux bénéfices secondaires : diminuer le stress généré par la dévalorisation ou la critique de soi-même, éviter les excès de comportements qui engendrent des retours de bâtons, offrir des stratégies relationnelles qui permettent d’enrichir sa vie professionnelle comme sa vie personnelle. »

Isabelle Demeure – Praticienne et Formatrice en Dialogue Intérieur

L’approche du Dialogue Intérieur (Voice Dialogue) considère que notre personnalité est constituée d’un Moi Conscient et de multiples facettes (appelées indifféremment sous-personnalités, sub-personnalités, co-personnalités, parties, personnages, énergies, aspects, voix, les différents « moi », les différents « je »).

Le Moi Conscient (également appelé le Moi prenant conscience ou Ego Conscient) est une instance non jugeante qui œuvre à la façon d’un Chef d’Orchestre Intérieur qui aurait à gérer une équipe intérieure (les sous-personnalités).

Tout être humain développe très tôt dans sa vie et tout au long de sa vie des sous-personnalités. La psychologie des sous-personnalités (psychology of selves) étudie les polarités en jeu dans la dynamique psychique et énergétique, intra personnelle et inter personnelle.

Ces sous-personnalités sont considérées comme des personnes à part entière dotées d’une psychologie propre (avec leurs émotions, leurs envies, leurs besoins, leurs croyances aidantes et limitantes et par conséquent leurs jugements).

Ces sous-personnalités dont il est question se rapprochent pour certaines des archétypes qui ont été définis par Carl Gustav Jung comme des instincts psychiques, des schémas de comportements instinctifs ou encore des énergies universelles contenues dans l’inconscient collectif et sont donc plus ou moins les mêmes pour chaque individu. Ces archétypes influencent notre façon d’agir et de réagir. Les mythes, les contes de fées, les images, certains thèmes des rêves sont des expressions de ces archétypes.

Le processus du Dialogue Intérieur (Voice Dialogue) est une dynamique de conscience qui mène à développer un Moi Conscient ou un Ego Conscient (Aware Ego).

L’ouvrage d’Hal et Sidra Stone « Accueillir tous ses « je »» constitue le manuel de base de la pratique du Dialogue Intérieur.

Le Dialogue Intérieur est un outil de connaissance de soi qui permet de repérer les différentes parties de nous-même, de les écouter, de les intégrer et de les harmoniser. Nous devenons ainsi plus libres de nos choix et améliorons considérablement la qualité de nos relations, avec nous-même comme avec les autres.

Le Dialogue Intérieur est un modèle ouvert sur les différents « je » qui nous composent, ces différentes sous-personnalités qui interagissent chacune avec leur psychologie et leur signature énergétique spécifique.

« Nous possédons toutes et tous de nombreuses sous-personnalités qui ont de bons et de moins bons côtés. Or chacune de ces sous-personnalités s’efforce de tirer la couverture à elle pour recueillir notre attention et voir ses besoins satisfaits. Le risque, si nous ne comprenons pas les pressions qu’elles exercent, est de voir la conduite de notre existence nous échapper. Mais en apprenant à les connaître, chacun(e) de nous peut choisir à quel moment quelle partie de nous peut être présente dans nos vies. »

Hal & Sidra Stone

En guise de développement …

Hal & Sidra Stone ont le mérite d’avoir mis en lumière ce principe de polarité qui existe entre nos sous-personnalités primaires (héritées de notre enfance) et nos sous-personnalités reniées (leurs contraires refoulés dans notre inconscient). Ainsi, à un enfant soumis correspondra un enfant rebelle refoulé, à un critique correspondra un bienveillant refoulé, à un activiste correspondra un flemmard refoulé …

C’est un peu comme si nous avions en nous une (grande) famille intérieure, différents personnages, différentes sous-personnalités. Et nous n’en avons généralement pas conscience. L’enjeu est donc d’en prendre conscience pour ensuite leur donner – à la façon d’un chef d’orchestre intérieur – la place la plus adaptée selon les situations que nous vivons.

La pratique du Dialogue Intérieur favorise le développement de notre chef d’orchestre intérieur, de notre Ego Conscient (Aware Ego) qui est cet espace de conscience, de choix et de liberté qui nous permet de vivre notre vie en pleine conscience de la psychologie de nos sous-personnalités.

Certaines sous-personnalités de notre famille intérieure sont aux commandes de notre vie alors que d’autres attendent d’être prise en considération et agissent dans l’ombre en nous jouant parfois des tours « à l’insu de notre plein gré ».

Aller à la rencontre de notre famille intérieure, c’est faire connaissance avec nos différentes sous-personnalités, des plus visibles aux plus cachées, c’est prendre conscience de leur fonction dans notre vie et de l’énergie qu’elles dégagent.

Au fur et à mesure de ces dialogues exploratoires, nous pourrons identifier qui parle en nous et qui agit à l’instant T. Nous pourrons identifier quelles sont les sous-personnalités qui sont aux commandes de notre vie personnelle et professionnelle au quotidien, quelles sont les sous-personnalités oubliées, exclues, reniées de notre famille intérieure.

Cet art de se mettre à l’écoute de nos différentes sous-personnalités permet de parvenir peu à peu à un sentiment de complétude avec nous-même et avec toutes nos relations.

La pratique du Dialogue Intérieur est comme un voyage à la découverte de nous-mêmes puisqu’il s’agit de laisser s’exprimer et dialoguer ensemble les différents binômes qui nous composent comme par exemple ceux-ci : « le contrôleur et le laxiste », « le gentil et le méchant », « l’activiste et le détendu », « le tyran et la victime », « l’obéissant et le rebelle » … Le Dialogue Intérieur nous permet de découvrir nos motivations profondes, nos rêves et nos désirs enfouis, de mettre en lumière les freins qui peuvent nous retenir dans notre processus d’évolution, les excuses que parfois nous pouvons nous donner. In fine, ce processus nous permet de redevenir l’auteur de notre vie et de prendre des décisions qui nous permettrons de réaliser nos ambitions et d’accéder à notre épanouissement et à notre tranquillité d’être.

Le Dialogue Intérieur est un outil de connaissance de soi qui permet de repérer les différentes parties de nous-même, de les écouter, de les intégrer et de les harmoniser. Nous devenons ainsi plus libres de nos choix et améliorons considérablement la qualité de nos relations avec nous-même et avec les autres.

Voici ce que pourrait être le grand défilé de nos sous-personnalités.

> Nos sous-personnalités primaires (primary selves) – également appelées dominantes – sont celles qui font les choix automatiquement et qui protègent notre Enfant Intérieur.

Quelques sous-personnalités primaires (dominantes) bien connues : le Protecteur-Régisseur (« le Boss ») et des « poids lourds » comme par exemple l’Activiste, le Critique Intérieur, le Perfectionniste, le Responsable.

« Lorsque notre Critique Intérieur commence à outrepasser son rôle initial, cela pose vraiment problème. il nous donne, à ce moment-là, le sentiment d’être nul. Avec un Critique Intérieur qui surveille le moindre de nos mouvements, nous devenons inhibés, maladroits et craignons à chaque instant de commettre une erreur. Il se peut même que nous ne prenions plus aucune initiative parce qu’il nous dit que nous sommes incapables de faire quoi que ce soit correctement et que nous allons, de toute façon, échouer. Le Critique Intérieur nous veut si parfaits, si performants que, finalement, il bloque toute tentative d’action. Le Critique Intérieur tue notre créativité. Comment entreprendre quelque chose de nouveau ou de différent si une voix nous dit que nous allons nous planter ? »

Hal & Sidra Stone « Le Critique Intérieur »

Nos sous-personnalités primaires (dominantes) sont les schémas principaux de comportements, de pensées et de réponses émotionnelles avec lesquels nous sommes identifiés à n’importe quel moment déterminé de notre vie. Chacun de nous est issu de conditionnements et la personnalité que nous développons dépend de ces conditionnements. Chacun de nous est identifié à ses parties primaires jusqu’à ce que nous commencions le processus de séparation. En terminologie jungienne, les parties primaires détermineraient la nature de la Persona. Ces sous-personnalités primaires protègent notre vulnérabilité : nous les avons développées pour nous aider à survivre et finalement « elles conduisent la voiture à notre place ».

> Nos sous-personnalités reniées (disowned selves) – également appelées désavouées ou exilées – sont celles qui n’ont jamais leur mot à dire.

« Qu’est-ce qu’une sous-personnalité reniée ? Prenez un moment et pensez à une personne que vous n’aimez absolument pas, quelqu’un qui, d’après vous, a des traits de caractère vraiment détestables. Pourquoi cette personne mérite-t-elle tellement votre mépris ? Soyez très précis quant aux caractéristiques qui vous repoussent. Si vous êtes heureux de n’être en rien semblable à cette horrible personne, vous avez découvert votre première sous-personnalité reniée. Les traits de caractère qui vous irritent chez cette personne reflètent un schéma d’énergie qui existe chez vous mais que, pour rien au monde et en aucune circonstance, vous ne voulez manifester. (…) Nos sous-personnalités reniées nous invitent constamment, dans nos rêves, à venir vers elles et à leur accorder notre attention. (…) Le Dialogue Intérieur nous donne le moyen de devenir conscient d’elles et d’apprendre comment leur permettre d’émerger de façon progressive dans un environnement sûr. (…) Nous ne suggérons pas que vous deveniez cette sous-personnalité reniée, mais simplement que vous lui permettiez de parler. »

Hal & Sidra Stone – Accueillir tous ses « Je »

 Ce que nous détestons et jugeons est une énergie reniée.

« Les individus que nous rejetons, haïssons et jugeons sont des représentations directes de nos subpersonnalités reniées. En corollaire chaque personne que nous jugeons, détestons, rejetons ou estimons à l’excès est notre professeur potentiel, pour peu que nous sachions prendre du recul et voir comment notre réaction prend racine dans l’une ou l’autre de nos subpersonnalités reniées. »

Hal Stone

« Lorsque nous grandissons, nous nous identifions à certaines sous personnalités et automatiquement nous rejetons leurs opposés. Les parties reniées portent le contenu émotionnel et psychologique réprimé. Elles sont égales « en taille et poids » aux parties primaires et leur sont contraires. Elles sont actives à notre insu, parfois de façon destructrice. Les parties primaires utilisent beaucoup d’énergie pour continuer à les refouler. En terminologie Jungienne, l’ombre serait l’équivalent des parties reniées s’il reste entendu que l’ombre se réfère au contenu réprimé et que l’on peut réprimer aussi bien des choses lumineuses que noires. »

Hal & Sidra Stone – Accueillir tous ses « Je »

Nous attirons ce que nous renions.

« Nous attirons de façon répétitive dans notre vie nos énergies reniées pour le pire ou le meilleur. Cette énergie reniée semble agir comme une sorte de trou noir qui attire vers elle une énergie de même nature. La vie nous met encore et encore en présence de personnes que nous jugeons, que nous détestons, qui nous irritent, jusqu’à ce que nous finissions par réaliser quelles sont des reflets de ce qui est renié en nous. Ou inversement, l’univers nous amène à rencontrer des individus que nous trouvons merveilleux et irrésistibles, des individus face auxquels nous nous sentons inadéquats, inférieurs et sans valeur, et ce, jusqu’à ce que nous réalisions que ces individus ne font que nous montrer certains aspects de nous-mêmes que nous avons omis de développer. Ces sortes de répétitions ne sont pas des fatalités. Elles indiquent simplement qu’une énergie primaire domine notre vie et que nous avons absolument besoin d’accueillir son opposé. Un ego éveillé aux jeux des polarités permet de les utiliser consciemment et de les réguler. »

Véronique Brard « Coacher par les énergies » sous la direction de Jean Marc Parizet

> Nos sous-personnalités non développées (undeveloped selves) – également appelées cachées – sont celles qui sont à découvrir pour écouter leurs avis.

Nos sous-personnalités non développées (cachées) sont des énergies présentes en nous mais qui n’ont pas encore eu l’occasion d’être activées. La mauvaise nouvelle est qu’elles nous seraient par moments bien utiles. La bonne nouvelle est qu’elles n’entraînent pas de perte d’énergie.

> Nos sous-personnalités opposées.

Comme par exemple le Gentil et l’Égoïste, le Rationnel et l’Affectif, l’Organisateur et l’Improvisateur, le Créatif et le Réaliste, le Leader et le Sage, le Rebelle et le Conformiste, le Prudent et l’Audacieux, le Séducteur et l’Indifférent aux regards extérieurs, le Dévoué et le Régulateur, les trois sous-personnalités caractéristiques des jeux psychologiques identifiés dans le triangle de Karpman, à savoir la victime, le sauveur (ou sauveteur), le persécuteur (ou bourreau).

> Nos sous-personnalités parentales.

Comme par exemple la Bonne Mère et la Mère négative, le Bon Père et le Père négatif, le Parent Rationnel.

> Notre Enfant Intérieur.

Comme par exemple l’enfant doué et créatif, l’enfant libre, l’enfant blessé.

La liste est sans fin.

Reconnaitre nos sous-personnalités primaires, découvrir nos sous-personnalités non développées et explorer en douceur nos sous-personnalités reniées est un processus de transformation nous permet de développer un Moi Conscient (ou Ego Conscient), c’est à dire la capacité d’être ouvert à toute la plage des expériences possibles.

En guise de conclusion inachevée …

Sur notre chemin de vie nous avons besoin d’une boussole car les sous-personnalités qui constituent notre psyché sont toutes plus pressées les unes que les autres de nous dire qu’elles sont notre réel « je », le seul et unique qui compte.

Notre boussole est cette dynamique de conscience grâce à laquelle nous commençons à percevoir que toute énergie a son opposé, égal en force et en puissance. Ne pas être piégé dans l’ego, c’est n’être identifié ni à l’une ni à l’autre, c’est valoriser et respecter les opposés et ainsi sortir des énergies reniées qui jouent contre nous.

Selon l’approche des sous-personnalités, l’ego « fonctionnel » est constitué des sous-personnalités primaires qui dirigent la personnalité.

Le développement d’un Moi Conscient ou Ego Conscient (Aware Ego) permet la transformation : il amène une nouvelle façon de vivre et une nouvelle spiritualité qui permet d’aller au-delà de la dualité, de vivre « avec » les opposés.

Le Moi Conscient est celui qui peut « contenir » les opposés. Lorsque nous nous séparons d’une manière de penser ou d’agir, nous ne sommes plus identifiés à la sous-personnalité primaire spécifique qui a cette manière de penser ou d’agir. Nous avons désormais un Moi Conscient en ce qui concerne cette sous-personnalité primaire. Un Moi Conscient est un processus qui se développe lorsque nous nous « décalons » de nos sous-personnalités primaires et devenons capable d’intégrer les sous-personnalités que nous avions reniées. Il n’existe pas de fin au processus de développement d’un Moi Conscient. Il s’agit d’un long cheminement au cours duquel quel nous apprenons à connaître nos très nombreuses facettes, nos différents « je » ou sous-personnalités.

Et quand nous ne sommes plus maintenus dans nos automatismes, nous ouvrons plusieurs portes vers l’immensité de notre Être. Progressivement, nous pourrons développer une Vision Consciente (Awareness) qui est la capacité à être témoin de nous-mêmes, sans jugement, sans but, ni désir particulier. C’est une réalité énergétique différente de celle des sous-personnalités avec lesquelles elle est souvent confondue, comme le Superviseur, le Contrôleur ou l’Observateur Mental.

L’aventure relationnelle continue … Banzaaaaaaaaaaiiiii !!!

Et vous, quelles relations entretenez-vous avec vos différentes sous-personnalités ?
Vos retours d’expériences, commentaires et questionnements sont les bienvenus dans l’onglet en bas de cet article.
Si vous voulez aller plus loin …

Si cet article vous a plu, je fais l’hypothèse que vous aimerez également ceux-ci sur cette même thématique :

Osez prendre soin de l’enfant intérieur en vous !
Osez écouter et laisser s’exprimer votre voix dorée pour rassurer votre voix sombre !

Bibliographie suggérée (parmi de nombreuses autres publication) :

  •  « Accueillir tous ses Je » Hal et Sidra Stone – Warina Éditions
  • « Le critique intérieur » Hal et Sidra Stone – Warina Éditions
  •  « La vulnérabilité, clé des relations » Véronique Brard – Warina Éditions
  • « Coacher par les énergies. La voie directe de l’accompagnement relationnel » Jacques Laurent, Véronique Brard, Sabine Bataille, Sophie Berger, Loïc Déconche et Véronique Lours sous la direction de Jean-Marc Parizet Éditions Dunod
  •  « Faites les bons choix avec le Dialogue Intérieur » Isabelle Demeure – Éditions Leduc Pratique
  •  « Embrassez vos opposés » Pierre Cauvin et Geneviève Cailloux – Éditions Le souffle d´Or

Le site de Véronique Brard est richement documenté sur le Voice Dialogue Vous y trouverez notamment des pépites sur la pratique du Dialogue Intérieur, la psychologie des co-personnalités et de l’Ego Conscient, le rôle du lien et des champs énergétiques dans toute relation et le rôle des rêves dans le processus de transformation.

#OVPDialogueInterieur
#OVPVoiceDialogue
#OVPSousPersonnalites
#OVPSubpersonnalites
#OVPCoPersonnalites

Téléchargez mon pedigree

Laurent Claret

 

Ces articles peuvent aussi vous intéresser…

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.