Écouter la voix de son cœur et suivre sa voie.

Écrit par Laurent Claret

03/06/2015

Un des ingrédients de la recette du bonheur …

« Écouter la voix de son cœur

et suivre sa voie. »

J’aime bien les histoires, les contes, les fables, les mythes et les légendes.

Pour illustrer cette thématique d’avoir le courage d’écouter la voix (voie) de son cœur, je partage deux histoires avec vous : celle de l’âne, du meunier et de son fils et celle de la petite grenouille.

Quoi que nous choisissions de faire ou de ne pas faire, de dire ou de ne pas dire, nous pourrons être critiqués.

Un enfant demande à son père :
– Dis papa, quel est le secret pour être heureux ?

Alors le père demande à son fils de le suivre. Ils sortent de la maison, le père sur leur vieil âne et le fils suivant à pied. Et les gens du village de dire :
– Mais quel mauvais père qui oblige ainsi son fils d’aller à pied !
– Tu as entendu mon fils ? Rentrons à la maison, dit le père.

Le lendemain ils sortent de nouveau, le père ayant installé son fils sur l’âne et lui marchant à côté.
Et les gens du village de dire :
– Quel fils indigne, qui ne respecte pas son vieux père et le laisse aller à pied !
– Tu as entendu mon fils ? Rentrons à la maison.

Le jour suivant ils s’installent tous les deux sur l’âne avant de quitter la maison. Et les gens du village de dire :
– Ils ne respectent pas leur bête à la surcharger ainsi !
– Tu as entendu mon fils ? Rentrons à la maison.

Le jour suivant, ils partirent en portant eux-mêmes leurs affaires, l’âne trottinant derrière eux. Et les gens du village de dire :
– Voilà qu’ils portent eux-mêmes leurs bagages maintenant ! C’est le monde à l’envers !
– Tu as entendu mon fils ? Rentrons à la maison.

Arrivés à la maison, le père dit à son fils :
– Tu me demandais l’autre jour le secret du bonheur. Quoi que tu fasses, quelqu’un te critiquera. Alors écoute ton cœur, fais ce qui te semble juste et tu seras heureux.

Écouter la voie de son cœur, c’est ne plus nous laisser influencer par le regard et le jugement des autres car quoi que nous choisissions de faire ou de ne pas faire, de dire ou de ne pas dire, nous pourrons être critiqués.

René Char aurait pu conclure cette histoire inspirée de la fable de Jean de La Fontaine à sa façon …

« Serre ton bonheur, impose ta chance et va vers ton risque. A te regarder, ils s’habitueront. »
René Char

Steve Jobs aurait pu – lui aussi – conclure à sa façon …

« Votre temps est limité. Ne le gâchez pas en menant une existence qui n’est pas la vôtre. Ne soyez pas prisonnier des dogmes qui obligent à vivre en obéissant à la pensée d’autrui. Ne laissez pas le brouhaha extérieur étouffer votre pensée intérieure. Ayez le courage de suivre votre cœur et votre intuition. L’un et l’autre savent ce que vous voulez réellement devenir. Le reste est secondaire. »
Steve Jobs

Écouter la voie de notre cœur, c’est ne plus laisser nos peurs nous faire faire un pas en arrière alors que nous avons envie d’aller de l’avant vers notre Légende Personnelle.

« Il n’est pas question d’agir de façon déraisonnée, mais de calmer les hurlements de la panique pour entendre le chant de tes envies. As-tu écouté ce que ton cœur souhaitait ou te laisses-tu berner par le vacarme de tes peurs ? »

Maud Ankaoua « Kilomètre zéro »

Savoir se rendre sourd aux critiques non constructives des autres pour mieux écouter la voix de son cœur.

Voici une autre histoire qui illustre bien l’utilité de se rendre sourd(e) aux critiques des autres pour mieux écouter la voix de son cœur.

Il était une fois une bande de petites grenouilles qui se mirent au défi de grimper tout en haut d’une très haute montagne.

Lorsque la rumeur de la course se répandit parmi toutes les grenouilles, des tas de curieuses se rassemblèrent autour d’elles.

Alors, pleines de courage et de motivation, les petites grenouilles se placèrent sur la ligne de départ et commencèrent à grimper.

Très vite, les villageoises se mirent à faire des commentaires peu encourageants : « Elles n’y arriveront jamais ! » …    « Elles sont bien trop lentes ! »

Et au bout de quelques minutes, certaines se sentirent démotivées et quittèrent la course.

Les commentaires reprirent de plus belle : « Pour qui se prennent-elles ? Si c’était possible, nous l’aurions déjà fait ! » disaient certaines. « On a jamais vu pareille sottise, nous ne sommes pas faites pour grimper ! » disaient d’autres.

Les petites grenouilles, malgré leur courage, commencèrent à mesurer les difficultés de leur ascension et quittèrent la course les unes après les autres.

Toutes, sauf une.

Elle grimpait lentement, mais sans relâche.

Autour d’elle, les commentaires se firent de plus en plus insistants « Descends, tu n’y arriveras jamais ! »« Ce que tu es ridicule ! »

Pourtant, la petite grenouille continua à avancer.

Après un énorme effort, elle finit par gagner le sommet. Toutes se précipitent autour d’elle pour savoir comment elle avait fait pour réaliser ce que personne au monde n’avait encore accompli.

L’une d’entre elles s’approcha pour l’interroger sur le secret de sa réussite. Et c’est alors qu’elle découvrit que la petite championne était sourde.

Winston Churchill aurait pu conclure à sa façon …

« Vous n’atteindrez jamais votre destination si vous vous arrêtez pour lancer des pierres à chaque chien qui aboit. »

« You will never reach your destination if you stop and throw stones at every dog that barks. »

En guise de conclusion inachevée …

Écouter la voix de son cœur et suivre sa voie permet de sentir vivant. Alors, comme le disait Harold Whitman …

« Ne te demande pas ce que le monde attend. Demande-toi comment tu peux prendre vie. Car c’est de ça dont le monde a besoin. »

Harold Whitman

« Écoute ton cœur. Il connaît toute chose parce qu’il vient de l’âme du monde et qu’un jour il y retournera. »

Paolo Coelho

#OVPVoieDuCoeur

#OVPVoixDuCoeur

#OVPEcouterSonCoeur

Téléchargez mon pedigree

Laurent Claret

 

Ces articles peuvent aussi vous intéresser…

Apprendre à devenir antifragile.

Apprendre à devenir antifragile.

Au-delà de la résilience ... l'antifragilité. Apprendre à devenir antifragile pour prospérer dans un monde de plus en...

Mon Arbre de Vie

Mon Arbre de Vie

« Je suis sur mon axe. Ancré(e) sur mes valeurs et mes motivations profondes, Centré(e) sur mes ressources,...

Muscler notre confiance en nous.

Muscler notre confiance en nous.

La confiance en soi ne se décrète pas, elle se muscle. En guise d'introduction ... « Que vous pensiez être capable ou...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *