Grenouille 2

Savoir se rendre sourd aux critiques non constructives des autres pour mieux écouter la voix de son cœur.

 

 

J’aime beaucoup les contes et les histoires.

Voici une jolie histoire qui illustre bien l’utilité de se rendre sourd aux critiques des autres pour mieux écouter la voix de son cœur.

Il était une fois une bande de petites grenouilles qui se mirent au défi de grimper tout en haut d’une très haute montagne.

Lorsque la rumeur de la course se répandit parmi toutes les grenouilles, des tas de curieuses se rassemblèrent autour d’elles.

Alors, pleines de courage et de motivation, les petites grenouilles se placèrent sur la ligne de départ et commencèrent à grimper.

Très vite, les villageoises se mirent à faire des commentaires peu encourageants : « Elles n’y arriveront jamais ! » « Elles sont bien trop lentes ! »

Et au bout de quelques minutes, certaines se sentirent démotivées et quittèrent la course.

Les commentaires reprirent de plus belle : « Pour qui se prennent-elles ? Si c’était possible, nous l’aurions déjà fait ! » disaient certaines. « On a jamais vu pareille sottise, nous ne sommes pas faites pour grimper ! » disaient d’autres.

Les petites grenouilles, malgré leur courage, commencèrent à mesurer les difficultés de leur ascension et quittèrent la course les unes après les autres.

Toutes, sauf une.

Elle grimpait lentement, mais sans relâche.

Autour d’elle, les commentaires se firent de plus en plus insistants « Descends, tu n’y arriveras jamais ! » « Ce que tu es ridicule ! »

Pourtant, la petite grenouille continua à avancer.

Après un énorme effort, elle finit par gagner le sommet. Toutes se précipitent autour d’elle pour savoir comment elle avait fait pour réaliser ce que personne au monde n’avait encore accompli.

L’une d’entre elles s’approcha pour l’interroger sur le secret de sa réussite. Et c’est alors qu’elle découvrit que la petite championne était sourde…

Winston Churchill l’aurait dit à sa façon …

« Vous n’attendrez jamais votre destination si vous vous arrêter pour lancer des pierres à chaque chien qui aboit. »      « You will never reach your destination if you stop and throw stones at every dog that barks. »

Le mot de la fin à René Char …

« Serre ton bonheur, impose ta chance et va vers ton risque. A te regarder, ils s’habitueront. »

Pour consulter mon offre :