OVP-hommedebout-hd

Supervision individuelle et collective de coachs et de thérapeutes.

Être accompagné(e) pour mieux accompagner.

Être supervisé dans sa pratique professionnelle est essentiel pour un accompagnant (coach ou thérapeute) : cela lui permet de prendre du recul sur sa posture professionnelle tout en bénéficiant d’un «lieu ressource» pour structurer et développer son métier. Pour le dire autrement, en supervision l’accompagnant se fait accompagner pour mieux accompagner ses clients.

« Si la formation au coaching initie à quelques gestes de base de la relation, elle n’est que la ceinture blanche d’un métier complexe et subtil. C’est la pratique de la supervision qui permettra au coach sa professionnalisation en continu et sans réelle fin. »

Denis Bismuth

« Tout bon professionnel de l’accompagnement ne peut exercer sans rencontrer quelques problèmes dans sa pratique. Ses questionnements se renouvellent sans cesse. Surprises et imprévus viennent déjouer les attentes et les hypothèses, questionner les outils les mieux rodés. Ce sont aussi autant d’occasions de s’enrichir. Lectures, formations complémentaires, dialogues avec des pairs de confiance et des collègues plus expérimentés, travail personnel et supervision individuelle ou de groupe, nombreuses sont les pistes qui depuis toujours servent à transformer ces moments délicats en progrès. … Nos difficultés sont nos meilleures ressources. Elles sont les portes qui ouvrent sur l’altérité, sur des visions du monde qui diffèrent de la nôtre. Encore faut-il arriver à les percevoir comme des occasions d’enrichissement. »
François Balta

« La supervision est une co-élaboration permettant au supervisé de réfléchir sur son travail en vue de le faire mieux. »

Michael Carroll

Une supervision régulière permet également de continuer à développer les compétences de professionnel de la relation d’aide.

Une séance de supervision peut aider le coach / thérapeute supervisé à trois niveaux :

  • Résolution : une séance de supervision est un espace d’analyse et de résolution des difficultés du coach / thérapeute supervisé rencontrées lors de ses interventions. En tant que superviseur, j’accompagne le coach / thérapeute supervisé dans sa pratique avec comme cadre de référence une approche systémique et coopérative orientée ressources avec des outils issus de l’École Systémique de Palo Alto, des Psychologies Humanistes, de l’Approche Narrative, de l’Appreciative Inquiry, de l’Analyse Transactionnelle, de la PNL et de la Sociologie des Organisations.
  • Développement : une séance de supervision est un espace d’apprentissage et de croissance identitaire qui permet au coach / thérapeute supervisé de mieux rendre compte de ses stratégies et de ses interventions. En tant que superviseur, je soutiens le coach / thérapeute supervisé dans sa pratique en l’aidant à prendre du recul et au besoin à en lui proposant d’autres pistes d’intervention et de nouveaux protocoles d’intervention. J’accompagne également le coach / thérapeute supervisé dans son développement, tant personnel que professionnel (développement de ses affaires).
  • Soutien : une séance de supervision est un espace de soutien. En tant que superviseur, je m’assure que le coach / thérapeute supervisé dispose suffisamment de protections, pour lui et son client, afin de ne pas être préjudiciable dans sa pratique. Je soutiens le coach / thérapeute supervisé lorsqu’il est affecté personnellement par l’exercice de son métier d’accompagnant.

« Dans une supervision digne de ce nom, le processus de coaching n’est, et ne peut être, interrogé qu’en relation avec les trois autres dimensions. A savoir, le contre transfert du coach, le transfert du coach sur le superviseur, le rapport du coach à la théorie et à ceux qui l’ont formé. »

Lucien Lemaire – Superviseur de coachs au sein de l’École Européenne d’Hippocoaching

De mon point de vue, une supervision est une exploration analytique et systémique sur 5 dimensions.

1 – La difficulté énoncée par le coach / thérapeute :

Le travail de supervision se fait à partir de la difficulté énoncée par l’accompagnant.

Les informations concernant l’accompagnement ne viendront qu’ensuite et s’organiseront à partir de ce point de départ. Les difficultés, les points « durs » d’un accompagnement s’appuient généralement sur les points aveugles du coach / thérapeute. La manière dont l’accompagnant est mis en difficulté est une information sur le processus impliqué dans le maintien du problème de son client. C’est donc une ressource importante pour construire une intervention adaptée.

2 – Le processus d’accompagnement (stratégie de coaching) :

Comment l’accompagnant tire profit de la difficulté que lui pose son client ?

Parce que le client ramène dans sa relation à son coach / thérapeute la difficulté qu’il veut résoudre grâce à son accompagnement, la supervision s’intéressera à la manière dont l’accompagnant adapte son accompagnement en fonction du contexte et de sa compréhension des enjeux.

Comment le coach / thérapeute utilise les projections (mécanismes de défense) de son client ?

La supervision interrogera la stratégie d’accompagnement en fonction des difficultés apportées par le coaché et des mécanismes de résistance mobilisés.

3 – Le contre transfert de l’accompagnant sur son client :

En quoi le coach / thérapeute est concerné, au plus profond de lui-même, à travers son histoire personnelle, par ce que lui apporte son client ?

La supervision interrogera comment l’accompagnant réagit aux projections (mécanismes de défense) de son client. Quels « ressorts » inconscients, qui permettent de comprendre les distorsions du processus et les points aveugles, sont mobilisés chez le  coach / thérapeute ?

4 – Le transfert du coach sur son superviseur :

Qu’est ce qui se répète, ici et maintenant, avec le superviseur, dans la problématique que lui apporte le coach / thérapeute ?

Outil fondamental d’élucidation pour le superviseur. Qu’est-ce qui se joue, dans cette relation spécifique et précisément avec ce superviseur-là ?

5 – Les « résidus transférentiels » de l’accompagnant sur ses référents (le rapport du coach / thérapeute aux théories qui lui ont été enseignées et aux personnes qui l’ont formé) :

Les choix théoriques et méthodologiques ne sont jamais anodins dans un processus d’accompagnement. Ils sont parfois effectués pour des raisons plus ou moins avouables et toujours en relation avec ce que le coach / thérapeute  veut voir du réel et ce qu’il ne veut pas voir. Le lien qu’un accompagnant entretient avec les théories, les méthodes et les outils qui lui ont été enseignés est infiltré par ses peurs, ses évitements, ses fascinations et ses désirs inconscients. La théorie est la paire de lunette de l’accompagnant. Étant donné qu’il n’existe pas de lunettes universelles, s’accrocher désespérément à sa paire de lunettes propre est un acte de réassurance qui mérite d’être questionné.

« Lorsque nous avons seulement un marteau dans la main, nous avons tendance à voir des clous partout. »

Paul Watzlawick

Quelques informations pratiques.

> Combien de temps dure une séance de supervision individuelle ?

Une séance de supervision individuelle dure 1 heure et se déroule en face à face ou à distance (téléphone – visio).

  • Téléphone : 06 86 57 12 81
  • Zoom (je vous envoie un lien pour vous connecter)
  • Teams (je vous envoie un lien pour vous connecter)
  • Skype (identifiant : laurent.claret.coach)
  • Telegram – WhatsApp – FaceTime

> Comment se déroule la première rencontre ?

La première séance de supervision dure une heure.

C’est une « rencontre découverte » payante en face à face ou en visio qui vous permet de me poser toutes les questions que vous souhaitez sur ma pratique de l’accompagnement en général et de la supervision en particulier, ma formation et mon parcours professionnel afin de décider si vous souhaitez poursuivre cette supervision avec moi.

> À quelle fréquence ont lieu les séances ?

Les séances de supervision individuelle sont habituellement espacées de 4 semaines.

Cette fréquence est discutée lors du premier entretien en fonction de votre contexte et de vos attentes.

> Combien coûte une séance de supervision individuelle ?

Je fixe mes honoraires en conscience et en co-responsabilité avec vous (cela fait partie de mon code de déontologie).

Depuis plusieurs années, je propose à mes client(e)s de définir librement et en conscience le prix de leurs séances.

Qu’est-ce qu’une participation librement déterminée en conscience avec un prix de référence ?

La participation librement déterminée en conscience, c’est acquérir avec une certitude intègre et honnête que la valeur de l’échange entre ce qui est proposé et ce qui est payé est juste.

Le prix de référence donne une indication sur mes besoins, parce que :

  • Je souhaite que mon savoir-faire et mon savoir-être d’accompagnant soient correctement rémunérés dans un équilibre « donner-recevoir ».
  • Je désire accompagner des personnes motivées qui s’impliquent et donnent une valeur à leur investissement et au « cadeau » qu’elles sont prêtes à s’offrir.
  • J’invite celles et ceux qui le peuvent et qui le sentent juste à donner plus pour contribuer à un équilibre financier global.

Mon prix de référence pour les professionnels de l’acompagnement (coachs et thérapeutes) est de 120€ HT de l’heure. Ce prix ne doit pas être un obstacle pour vous. Si vos revenus sont limités et que vous êtes réellement motivé(e) pour vous faire accompagner, je vous invite à me contacter pour en discuter.

Comment procéder ? Dans le cadre de notre premier entretien, je vous suggèrerai de vous laisser ressentir quel est le prix juste pour vous. La responsabilité est partagée. Cette approche vous rend pleinement acteur / actrice du processus et pas seulement consommateur / consommatrice d’une prestation de service. De mon côté, cela me fait travailler le lâcher-prise et ma confiance dans la vie.

Le règlement se fait à la fin de chaque séance. Plusieurs séances peuvent être réglées à l’avance. Toute séance non décommandée au moins 48 heures ouvrées à l’avance sera due. Si je décommande une séance moins de 48 heures ouvrées à l’avance, la suivante sera gratuite.

Je reçois du lundi au vendredi sur rendez-vous uniquement.

N’hésitez pas à me contacter afin de clarifier votre besoin.

Quid de ma supervision à moi ?

Pour mieux vous accompagner, je suis supervisé.

Jusqu’en 2013, j’ai choisi de me faire superviser par François Balta pour son approche systémique orientée solution. François Balta est médecin psychiatre, thérapeute familial, formateur à l’Approche Systémique, à la Thérapie Familiale Systémique et aux Interventions Orientées Solutions depuis plus de 20 ans. Pour en savoir plus sur François Balta

En 2014 et 2015, je me suis fait superviser en duo par André de Chateauvieux et Eva Matesanz pour leur double approche systémique et analytique.  André de Chateauvieux a été initié par François Balta aux bienfaits de tout le contraire (le chaos, la lenteur, les « résistances au changement »…). Il enseigne à Paris II dans le cadre du master Coaching et a créé l’École nouvelle de l’Accompagnement avec Eva Matesanz pour accompagner au naturel. Pour en savoir plus sur André de Chateauvieux    Eva Matesanz est chargée d’enseignement universitaire, elle remet la clinique psychanalytique au cœur de la relation d’accompagnement. Pour en savoir plus sur Eva Matesanz

En 2016, 2017 et 2018, je me suis fait superviser en duo par Isabelle Nalet et Jamal Lamrani pour leur double approche systémique et psychosociologie des organisations. Pour en savoir plus sur le Réseau Pluridis en général et Isabelle Nalet / Jamal Lamrani en particulier

Depuis 2019, je suis supervisé en duo par Florence Lamy (Undici) et Muriel Mirande (Wakanda) avec une approche intelligence énergétique individuelle et collective. Pour en savoir plus sur Florence Lamy et Muriel Mirande.

Si vous souhaitez lire sur la supervision …

Une sélection d’ouvrages sur la supervision qui m’ont été utiles :

  • « Le grand livre de la supervision. » sous la direction d’Émilie DEVIENNE – Éditions Eyrolles
  • « Les outils de la supervision. » Florence LAMY & Michel MORAL – InterÉditions
  • « La supervision en psychanalyse et en psychothérapie. » Alain DELOURME & Edmond MARC – Éditions Dunod

Téléchargez mon pedigree

#OVPSupervision

#OVPSupervisionCoachTherapeute