Déontologie
Témoignages
Accueil Actualités C'est la peur qui fait le héros.

C'est la peur qui fait le héros.

Catégorie(s) : Développement personnel

Publié le 26/07/2012
C'est la peur qui fait le héros.
 
Aussi surprenant que cela puisse paraitre, le premier moteur de l’acte héroïque est la peur, cette peur chevillée au plus profond de notre cerveau reptilien, depuis l’aube de l’humanité, peur de l’inconnu, peur de la nuit, peur d’un lendemain sans soleil, peur que le ciel nous tombe sur la tête, peur de la mort. C’est cette peur maîtrisée qui vaut à l’espèce humaine d’être encore aujourd’hui créatrice de progrès. L’homme a mis toute son intelligence et son esprit créatif à inventer ce qui pouvait faire reculer ses peurs, assurer sa survie et la sécurité des siens.
 
Il ne s’agit pas de vaincre sa peur mais de l’apprivoiser, de vivre avec, de s’en faire une alliée. « Puisque ces mystères nous échappent, feignons d’en être les organisateurs » disait Jean Cocteau. Puisque la peur est viscéralement humaine, feignons de ne plus la craindre, apprivoisons-la au lieu de la fuir, dominons-la au lieu de nous laisser dominer par elle, faisons-en nous une alliée et utilisons sa force naturelle.
 
Les peurs, ça fait peur !  ... et ça s'apprivoise.
 
« Trouvez ce dont une personne a le plus peur et vous saurez de quoi sera faite sa prochaine étape de croissance» disait Carl Gutav Jung.
 
Apprivoiser ses peurs demande du temps, de la motivation et de la méthode.
 
Apprivoiser ses peurs demande du temps, donc de la patience. C'est ce que disait le renard au Petit Prince.
 
Apprivoiser ses peurs demande de la motivation. Appréhender le sens que je mets dans cette démarche d’apprivoisement. Qu’est-ce qui aura changé dans ma vie lorsque j’aurai apprivoisé mes peurs ? En ce qui me concerne, dès que je regarde mes peurs en face (à la façon des Samouraïs qui les visualisaient au bout de leur sabre lorsqu’ils partaient au combat), elles deviennent mes alliées et me permettent d’être en conscience sur la voie de mon cœur. Et vous, qu’allez vous pouvoir faire au fur et à mesure que vous apprivoiserez vos peurs ?
 
Apprivoiser ses peurs demande de la méthode. Tout d'abord les reconnaitre, les nommer et les partager (se les dire à voix haute et les dire aux autres), ensuite les comprendre pour connecter l’énergie du courage qui permettra de les traverser et enfin célébrer chacune de ses victoires.
 
Accepter sa vulnérabilité, c’est avoir le courage d’être imparfait.

Voir la liste des actualités
VXiXtXaXmXiXnXeXCXMXS-2007-10-26 20:09:59
Laurent Claret - Groupe Savoir-Faire
11 bis rue d'Aguesseau
75008 Paris France
Mob. : +33(0)6 86 57 12 81 - Tél. : +33(0)1 55 27 15 13

contact
agence web